Château Yquem View larger

Château Yquem Sauternes 1er Cru Supérieur 1986

Château Yquem

75 cl

Colour :

12°

votre fidélité récompensée = NC

Price incl. tax :  300,00 €

Au Moyen-Age, Yquem était la propriété du roi d'Angleterre, alors Duc d'Aquitaine. En 1453, Charles VII ramène cette région dans le giron français et, en 1593, un notable de la région, Jacques Sauvage, obtient les droits de tenure simple du domaine. Déjà à l'époque, les archives du Château témoignent du soin extrême apporté à la vigne. Dans la première partie du 17ème siècle, la famille Sauvage fait construire le Château et constitue son vignoble par étapes. En 1711, leurs descendants, anoblis par Louis XIV, deviennent propriétaire de plein droit du domaine d'Yquem : ils prennent ainsi le nom de Sauvage d'Yquem. En 1785, Françoise Joséphine de Sauvage d'Yquem épouse le Comte Louis Amédée de Lur-Saluces. Le Comte décède trois ans plus tard, laissant sa femme diriger la propriété durant les décennies suivantes. A cette époque, la réputation des vins d'Yquem est déjà grande... Après son décès en 1851, son petit-fils, Romain-Bertrand de Lur-Saluces hérite du Château d'Yquem, désormais renommé mondialement. Le Classement de 1855 vient couronner le travail accompli en le classant seul 1er Cru Supérieur de Sauternes et Barsac. Le 19ème siècle offre ainsi des millésimes encore fabuleux aujourd'hui... Les descendants de la famille Lur-Saluces se succèdent : le Marquis Amédée de Lur-Saluces, son frère Eugène, puis le Marquis Bertrand de Lur-Saluces, qui va régner sur Yquem pendant près d'un demi-siècle. Viticulteur intransigeant, il n'hésitait pas à sacrifier une récolte dont il jugeait la qualité insuffisante. Les millésimes de légende vont s'enchaîner sous sa direction : 1928, 1929, 1937, 1945, 1947, 1949, 1950, 1955, 1959. Il encourage également la mise en bouteille au château et s'oppose à la chaptalisation de ses vins. Son neveu, Alexandre de Lur-Saluces, lui succède en 1968. Ses débuts sont timides, mais le sublime Château Yquem 1975 le relance... Les années 1980 sont marqués par de meilleures récoltes qui permettent d'investir dans une vinification plus moderne. Alexandre de Lur-Saluces augmente encore le niveau d'exigence... Les années 1983, 1988, 1989, 1990 et 1997 promettent la perfection à leur apogée. A la fin des années 1990, Château Yquem est racheté par le groupe LVMH, qui a l'intelligence de poursuivre dans les pas de la famille Lur-Saluces. Pierre Lurton, également directeur du Château Cheval Blanc, s'occupe de sa gestion. Le vignoble d'exception du Château Yquem s'étend sur 113 hectares : 75 % de Sémillon et 25 % de Sauvignon. L'ensemble du processus viticole est particulièrement soigné : les vignes sont travaillées de façon traditionnelle en utilisant la plupart des principes de l'agriculture biologique et les rendements sont très faibles (en moyenne 9 hectolitres par hectare...). La méthode de vendanges par " tries " est utilisée, afin de ne garder que les raisins qui possèdent la pourriture noble ; parfois plus de 10 " tries " sont nécessaires et, en 2012, la récolte fut abandonnée, jugée indigne de produire le Grand Vin ... Enfin, le vin est élevé plus de trois ans en barrique neuve avant sa mise en bouteille. Le maître de chai du Château est, depuis 1998, la talentueuse et passionnée Sandrine Garbay. Doté du plus grand potentiel de garde au monde, les Château Yquem du 19ème siècle (1831 ou 1869 par exemple) offre des dégustations absolument chimériques aux amateurs... Il faut goûter un vieux millésime du Château Yquem une fois dans sa vie...

Château Yquem dans un de ses très grands millésimes : 1986. Superbes arômes d'abricot, de groseille, de crème brulée, de miel, de fleurs d'oranger, de fruits exotiques ; un modèle de concentration, de fraîcheur, de longueur. Toute la richesse et l'élégance d'Yquem dans une grande année... Une bouteille qui est entré dans son apogée, mais rien ne presse...

Poulet sauté au basilique Thaï

Canard au miel et au vinaigre balsamique

Tajine aux fruits secs

Tarte aux pêches

We also suggest you...