Château l'Evangile View larger

Château L'Evangile Pomerol 1970

Château l'Evangile

75 cl

Colour :

18°

votre fidélité récompensée = NC

Price incl. tax :  175,00 €

La propriété est mentionnée au milieu du 18ème siècle dans les cadastres sous le nom de Fazilleau, avec comme propriétaire la famille Léglise. Au 19ème siècle, le Château est acheté par un avocat appelé Isambert, qui lui donne le nom de l'Evangile. En 1862, il est racheté par Paul Chaperon qui fait construire la demeure de l'Evangile de style Second Empire et accentue la renommée du Domaine. Au début du 20ème siècle, ses descendants, la famille Ducasse, en hérite : en 1957, Louis Ducasse prend la direction d'un Château en déclin. Dès lors, durant plusieurs décennies, il va renouveler le vignoble et restaurer la réputation du Château l'Evangile. Celui-ci produit alors, à nouveau de très grands Pomerol... En 1990, les Domaines Barons de Rothschild, propriétaire du légendaire Lafite-Rothschild, l'acquièrent. Ils affinent la sélection du grand vin et crée ainsi le second vin, Blason de l'Evangile ; ils modernisent également le vignoble et la vinification (plan de renouvellement des vignes, rénovation du cuvier et des chais). Les raisins sont cultivés avec le plus grand soin dans le respect du terroir et de son environnement. Le potentiel de ce terroir de 22 hectares, dirigé par Eric Kohler et Jean Pascal Vazart, est colossal : situé au cœur du triangle d'or formé par Petrus, Cheval Blanc et Vieux Château Certan, Château l'Evangile produit naturellement de grands Pomerol, quelle que soit l'année. Toutefois, les millésimes 2005, 2009, 2010, 2015, se distinguent irrémédiablement : ils figurent parmi les plus grands Bordeaux de ce début de siècle... La preuve que Château l'Evangile n'est plus très loin du summum...

Composé à plus de 80 % de Merlot, accompagné par le Cabernet Franc, Château l'Evangile possède un terroir d'exception. Un Pomerol splendide, alliant tannins soyeux,complexité, finesse et profondeur. Des arômes de Groseille, de framboises, de prunes, accompagnent ce l'Evangile 1970, toujours en très grande forme... : magnifiquement équilibré, issu d'un immense millésime à Bordeaux, un vieux Pomerol de grande classe...

Ce vieux millésime est l'occasion d'insister sur un point fondamental de sa dégustation (conseils Special Wine) : il ne faut en aucun cas ouvrir ce type de bouteille à l'avance, sous peine d'une grande déception due à l'oxydation ; vous devez l'ouvrir, parfois patienter quelques minutes à quelques dizaines de minutes, et la savourer entièrement... La seule alternative est l'utilisation d'un système comme Coravin, qui vous permet de prélever un ou plusieurs verres sans ouvrir le flacon.

Filet de boeuf en croûte

Caille aux raisins

Canard sauce aux truffes

Noisette de chevreuil, purée de céleri

We also suggest you...